Faire du VTT ou du vélo à la montagne

Le vélo tout terrain ou vélo de montage (mountain bike en anglais) ou tout simplement vélo de randonnée sportive, est un vélo utilisé pour parcourir des terrains accidentés ou des routes non goudronnées. Il est également utilisé dans le cadre d’activités de loisirs individuelles ou collectives. De manière générale, les personnes qui pratiquent le VTT en montagne sont appelées vététistes, pilotes de VTT ou encore enduristes en fonction du type d’activité qu’ils pratiquent.

Histoire du vélo tout terrain

C’est au milieu de l’année 1970, aux États-Unis, que le vélo tout terrain a fait sa toute première apparition. Ce deux-roues servait initialement à effectuer des descentes en montage de façon rapide tout en se procurant des sensations fortes. Mais avant l’apparition du concept du vélo tout terrain et de l’utilisation de ce terme, cette engin à deux roues étaient déjà utilisés pour parcourir des distances importantes sur des routes abimées ou sur des parcours structurés dans des clubs de sport.

Depuis le début des années 90, des championnats du monde sont organisés et c’est ainsi que cette activité a connu une popularité sans précédents auprès des passionnés de sports à sensation.

Pratiquer le VTT : matériel et équipement

Pratiquer du VTT en montagne demande d’avoir un équipement adapté. Outre le vélo tout terrain, certains équipements sont requis à savoir :

  • un casque,
  • des gants,
  • des lunettes
  • des protections
  • des équipements de premiers secours.

Par ailleurs, votre VTT doit disposer d’un cadre solide et résistant en acier, en aluminium renforcé ou en titane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *